CNW_Process Automation 1 - 1280x425

Transformation digitale : les systèmes comme différenciateur

Pour mener à bien leurs affaires, les entreprises basent leurs processus sur des outils et des technologies. Mais l’implémentation de systèmes est encore une fois un point de divergence entre les entreprises traditionnelles et celles nées à l’ère du digital. Leurs contextes sont bien différents et chacune doit prendre tous ces paramètres en considération dans sa transformation digitale. Voici les points principaux qui opposent ces deux types d’entreprises en termes d’outils et de systèmes.

Entreprises digitales : des outils digitaux et totalement compatibles

Les entreprises nées à l’ère du digital ont pu mettre en place directement des processus et des systèmes totalement numériques. Tous leurs outils sont alors compatibles entre eux, rendant plus faciles les interactions entre les différents systèmes et même entre les départements.

Ces entreprises utilisent par exemple des CRM pour leurs bases de données, des ERP pour gérer leurs finances, leurs projets, leurs ventes, leurs stocks… Leurs communications externes s’articulent aussi autour d’outils digitaux grâce aux e-commerces, aux portails web, au Cloud pour stocker leurs informations… Elles ont la possibilité aussi d’automatiser un grand nombre de tâches pour éviter les manipulations humaines.

Enfin, l’avantage de tous ces outils numériques, c’est l’accès qu’ils procurent à un grand nombre de données. Les entreprises peuvent alors récolter de nombreuses informations et sont aussi en mesure de les exploiter et de les analyser efficacement.

Entreprises traditionnelles : se défaire des processus papier

Bien que les entreprises traditionnelles soient encore caractérisées par des processus papier et manuels, elles ont déjà un pied dans les outils numériques. Elles ont pour la plupart adopté des CRM et ERP au fur et à mesure que les outils intégraient le marché. Mais elles doivent encore composer avec leurs systèmes hérités, qu’il serait trop lourd ou trop onéreux de remplacer totalement. Tous ces outils ne sont alors pas toujours compatibles entre eux. Résultat : elles possèdent des outils digitaux mais ceux-ci se multiplient et les données aussi.

Mais les entreprises traditionnelles sont en bonne voie vers leur transformation digitale. Selon Aberdeen, les entreprises ayant déjà implémenté des systèmes ERP et EIM sont deux fois plus à même de passer au digital. De plus, cela peut aussi les aider pour la récolte des données et ainsi faciliter les processus internes : en effet, 64% des entreprises possédant un logiciel ERP ou EIM peuvent capturer et digitaliser des contenus papier.

Petit à petit, les entreprises traditionnelles délaissent leurs processus papier pour des processus automatisés. Pour ne pas les contraindre à changer totalement leurs systèmes existants, il existe des solutions intermédiaires. Par exemple, nos solutions agissent comme un intergiciel, permettant de faire communiquer entre eux les différents systèmes d’une entreprise, et tout ça, à son propre rythme!

Chez objectif Lune nous avons les outils pour aider les entreprises dans leur transformation digitale, quel que soit leur stade de maturité. Nous pouvons faciliter les interactions entre les divers systèmes de l’entreprise, sans changer tous ceux déjà existants. Cela vous intéresse? N’hésitez pas à discuter de vos ambitions digitales avec un de nos conseillers!

0
différences entreprises digitales et traditionnelles