domaine de la livraison

Incidence de la transformation digitale dans le domaine de la livraison

Avec l’essor du e-commerce, le domaine de la livraison se trouve impacté par la transformation digitale. L’industrie logistique et du transport en est la première concernée. Une recherche de PwC démontrait en 2016 les difficultés de l’industrie à faire face au monde digital. À l’époque, seulement 28 % des compagnies de l’industrie étaient considérées comme avancées dans la digitalisation.

En cours de route, elles se sont rendu compte de l’importance de ce cap, notamment en termes d’expérience client. Leurs objectifs étaient alors d’améliorer le suivi des commandes et la communication client. Qu’en est-il aujourd’hui ? Faisons le bilan de l’influence de la transformation digitale pour ces entreprises.

L’utilisation de la technologie mobile pour plus de flexibilité

Aux États-Unis, 96% des consommateurs veulent pouvoir suivre leur livraison, tandis que seulement 51% des entreprises le permettent (Temando).

Pour répondre à ce besoin, le domaine de la livraison utilise notamment de technologies mobiles pour assurer une vue en temps réel au client sur sa livraison. Mais aussi pour fournir au livreur les bonnes informations, les plus actualisées possible. Selon un sondage réalisé par Deloitte, 37% des professionnels de manufacture et chaînes d’approvisionnement utilisent déjà les options mobiles ou les technologies portables. Mais l’étude estimait que ce chiffre atteindrait les 80% d’ici 2023.

Une autre recherche de VDC supporte également cette tendance : la preuve de livraison est un domaine dans lequel la technologie mobile est utilisée aujourd’hui ou dans laquelle il est prévu de l’utiliser à l’avenir. Cela s’applique par exemple au routage en temps réel, qui est utilisé par 63% des entreprises interrogées; au suivi de la livraison et du produit, utilisé par 55% des entreprises et aux preuves de livraison, à raison de 51% des compagnies.

Livraisons digitales: besoin de plus de rapidité

Avec une volonté d’efficacité et d’amélioration de l’expérience client, les entreprises de logistique et de transport veulent proposer de meilleurs délais de livraison. Elles ont donc besoin de processus plus rapides afin de répondre aux attentes de leurs clients. D’ailleurs, 27% des clients sondés par McKinsey affirment ne pas acheter en ligne à cause des délais de livraison.

Encore, 25% des consommateurs se disent prêts à payer des forfaits premiums pour bénéficier du privilège de la livraison instantanée ou le jour même. Cela met les entreprises face à de nouveaux défis afin d’accélérer leurs processus. Mais elles peuvent se rassurer : 74% des consommateurs préfèrent en général une livraison gratuite plutôt que rapide (selon Temando).

Mais l’industrie ne semble pas s’arrêter là. Le cabinet-conseil a également réalisé une étude sur le futur de l’industrie du transport et de la logistique. Selon elle, les véhicules autonomes et les drones se chargeront de 78% des livraisons tandis que le mode de livraison traditionnel ne comptera plus que pour 20%. Les livraisons à vélo devraient compter pour seulement 2%. Mais pour le vérifier, il faudra encore patienter!

Pour composer avec toutes les exigences des consommateurs, les entreprises ont tout à gagner à offrir une variété de choix dans leurs options de livraisons et à adapter les processus qui les accompagnent. Opter pour des technologies mobiles ou des bons de livraison digitaux serait déjà un bon début. Chez Objectif Lune, nous pensons que chaque entreprise entreprendre sa transformation digitale à son propre rythme! Consultez notre site web pour en apprendre davantage.

0