courrier sortant

Le point sur l’efficacité du courrier sortant : 3 faits saillants

Le courrier sortant reste un canal de communication très populaire pour les entreprises. Surtout pour envoyer les factures à leurs clients. Pourtant, beaucoup ont annoncé le déclin du courrier direct, se faisant devancer par les canaux digitaux. Mais est-ce vraiment le cas ? Pour vous aider à vous faire votre propre idée, voici quelques faits et statistiques sur le courrier sortant.

3 faits saillants sur le courrier sortant

Le courrier sortant est encore très utilisé malgré un contexte digital

Le courrier sortant est le canal phare des départements des finances

  • C’est le département des finances qui est le plus gros consommateur de courrier direct, suivi de près par les biens de consommation emballés. En effet, que ce soit du côté des entreprises ou du côté des clients, les factures papier ont encore la cote. Plus d’un quart des clients seraient insatisfaits si leurs factures n’étaient plus envoyées par courrier.
  • Pourtant, 43% des factures sont tout de même payées en ligne. Cela signifie qu’il est important pour les entreprises de concentrer leurs efforts sur des communications multicanales, afin de correspondre au mieux aux besoins de leurs divers clients.

Le courrier sortant est efficace auprès de plusieurs générations de consommateurs

  • Le courrier sortant est plus apprécié que le télémarketing ou l’e-mail. D’ailleurs, il semble que ce soient les Milléniaux les plus friands du courrier sortant, l’appréciant même davantage que les générations qui ne sont pas nées à l’ère du digital.
  • Pas étonnant donc que le taux de réponse du courrier sortant dépasse celui des canaux digitaux étant de seulement 2%.

Le courrier sortant semble encore avoir de beaux jours devant lui, que ce soit en B2B ou en B2C. Il est donc judicieux de penser à l’optimiser pour en tirer un maximum, surtout à l’heure du digital! Consultez notre site web pour en apprendre davantage!

0
courrier sortant