greeting card

Cartes de vœux, interactivité et automatisation

Avez-vous déjà envoyé vos cartes de vœux à vos clients? 2016 tire déjà à sa fin. Ici, au Canada, la première neige est tombée et le gazon des maisons est maintenant tapissé d’un léger duvet blanc. Cela marque pour nous le début de cette fameuse période des fêtes.

Pour l’occasion, la plupart des organisations envoient la traditionnelle carte de vœux à leurs clients. De notre côté, chez Objectif Lune, comme on en envoie des milliers à nos partenaires et clients et dans le monde entier, nous sommes obligés de nous préparer plusieurs mois à l’avance et nous n’attendons pas les premiers flocons pour nous mettre dans l’ambiance. D’ailleurs, surveillez votre boite de courriel, une petite attention de notre part devrait vous être livrée très prochainement!

Des cartes de vœux interactives

L’année dernière, si vous faisiez déjà partie de la grande famille OL, vous avez sûrement vu passer notre générateur de bonheur des fêtes, qui permettait d’envoyer des cartes à tous vos proches.  Nous avions eu envie de faire quelque chose de différent, de plus interactif et d’utiliser notre solution OL Connect pour le projet. Parce qu’après tout, c’est ce qu’Objectif Lune fait de mieux : améliorer les communications clients et les rendre plus interactives! Pourquoi ne pas l’appliquer aussi dans le cadre des cartes de vœux?

L’idée initiale était d’envoyer une image festive en guise de vœux et d’offrir à la personne la recevant, l’occasion d’en envoyer une à son tour. De plus, il fallait qu’elle puisse personnaliser ses vœux en gardant le choix de l’image et du message associé.

Nous avons mis l’idée dans les mains de notre équipe créative, qui a réalisé un concept original de photos en haute exposition, un soir, sur le toit de notre siège social à Montréal. Avec les lumières de la ville, transformée en étoiles grâce à un  filtre collé sur l’objectif, le résultat a dépassé nos attentes et a valu les heures de travail dans ce froid de début novembre canadien.

Une fois, les photos prises, il fallait s’occuper de la partie Web et réaliser le design de la carte qui serait envoyée et celui du site Web – nommé Le Générateur du bonheur des fêtes. Nos produits OL Connect sont compatibles avec HTML alors notre intégrateur a pu s’amuser avec le code et créer quelque chose de versatile, tout en étant joli. De plus, chaque fois qu’il avait un petit problème car ce travail ne ressemblait pas à ce qu’il était habitué de faire,  il pouvait facilement chercher des réponses sur Internet.

Automatiser l’envoi de ses cartes de vœux

La partie design terminée, notre spécialiste en automatisation, a pu l’intégrer et mettre le processus en place : envoi des cartes initiales, clic sur le courriel pour atteindre le Générateur de bonheur de fêtes,  choix de l’image, choix du message, informations d’envoi, vérification, envoi  à la personne voulue… et on recommence! Le tout dans 7 langues…

Mais il fallait tout de même prendre en compte quelques détails. La gestion des communications n’est jamais si simple et il y a souvent beaucoup d’exceptions à penser. C’est là que notre gamme de produits OL Connect peut amener sa véritable valeur ajoutée. Et surtout dans l’automatisation de ces exceptions. Sans l’automatisation, nous aurions passé des journées à modifier les cartes de vœux pour prendre en compte toutes les particularités.

Voici quelques exemples de singularités auxquelles nous avons dû penser :

  1. Lorsqu’un contact recevait sa carte et cliquait pour en créer une à son tour, son nom était déjà reconnu par le système. Il n’avait donc qu’à rentrer les informations de la personne à qui il désirait envoyer ses vœux. Mais si une personne tombait sur le site Web par hasard (par les médias sociaux par exemple) et n’était pas reconnue par notre système, il fallait qu’elle puisse rentrer elle-même les informations.
  2. En Allemagne, lorsqu’on s’adresse à un contact d’affaires, on doit mentionner son titre, son prénom et son nom de famille. Pour les autres zones géographiques que nous couvrons, le prénom était suffisant. Nous avons donc pu préciser la règle grâce à OL Connect; chaque fois que le contact provenait d’Allemagne, le titre était automatiquement rajouté sur la carte. Sinon, la mention disparaissait tout simplement.
  3. Un des bureaux voulait que les cartes partent toutes d’un destinataire commun : l’équipe de vente. Alors que les autres souhaitaient qu’elles soient plus personnalisées et que l’envoi soit au nom du référent du contact.

Nous avons utilisé un système de messagerie bien connu, Mandrill, pour effectuer l’envoi. Le lien est facile à mettre en place. Évidemment, nous n’étions pas les seuls à effectuer des envois massifs à la veille de Noël; il y a donc eu du retard au moment de les envoyer. Mais ça fait partie de la joie d’expédier des  emails à des milliers de personnes et c’est un beau problème d’avoir autant de relations et partenaires.

Merci pour cette merveilleuse année 2016 et que la prochaine année vienne avec autant de beaux projets pour améliorer les communications avec vos clients!

 

0