5 motivations de transformation digitale des entreprises

La transformation digitale devient une étape cruciale si votre entreprise veut rester compétitive. Vous vous rendez compte que le statu quo n’est plus possible mais vous avez l’impression que la seule solution est d’investir dans un nouveau système. Les formules SAP et ERP centralisés sont des solutions parfois onéreuses et qui prennent beaucoup de temps à mettre en place. De plus, elles peuvent être inconciliables avec les systèmes déjà existants dans votre entreprise.

Mais il existe d’autres solutions! Imaginez par exemple une option qui permette de garder vos systèmes existants tout en les rendant compatibles avec d’autres systèmes et ce, grâce à un logiciel intermédiaire. Ceci vous permettrait de diminuer l’impact financier de votre transformation digitale et d’éviter une implémentation lourde.

Mais pourquoi votre entreprise voudrait-elle changer ses processus existants? Voici 5 arguments en faveur de votre transformation digitale!

5 facteurs décisifs dans votre transformation digitale

  • La coexistence de plusieurs systèmes

La plupart des entreprises adoptent de nouveaux systèmes pour répondre à leurs besoins qui évoluent au fil de leur croissance. Au fil du temps, ces entreprises se retrouvent avec une multitude de systèmes qui ne sont pas toujours compatibles entre eux. La réalité démontre qu’il n’est pas toujours possible de faire table rase de systèmes hérités. Un sondage de PointSource réalisé auprès de dirigeants d’entreprise démontre que 84% des répondants affirment que leurs systèmes hérités ralentissent leur transformation digitale.

Encore, les systèmes hérités apparaissent dans le top 3 des obstacles à la transformation digitale des entreprises (selon une étude menée par Nimbus Ninety en collaboration avec Ensono auprès de plus de 200 responsables IT au Royaume-Uni). La compatibilité entre différents systèmes est donc un facteur de changement important pour les entreprises.

  • La garantie de l’exactitude des données

Jongler avec plusieurs systèmes et processus peut compliquer l’accès aux données ou la vérification de leur exactitude. La quantité de données à gérer ne cesse d’augmenter pour les entreprises. IDC estime d’ailleurs que le revenu global généré par les données (Big Data) atteindra 203 milliards de dollars d’ici 2020.

De plus, manipuler des données erronées peut avoir de lourdes répercussions financières pour les entreprises. Selon un rapport de M-Files, 20 à 35% des coûts opérationnels sont dû à une mauvaise qualité des données.  Toujours selon ce même rapport, l’impact financier des mauvaises données sur le marché américain représente 600 milliards de dollars chaque année! Vu la croissance de ce marché, les entreprises ont besoin de mettre en place des systèmes et processus pour gérer ces données et conserver leur intégrité.

  • L’automatisation des processus

Que ce soit pour envoyer des factures, encoder des bons de livraison ou classer des preuves de paiements; les processus manuels sont très chronophages et très coûteux pour les entreprises. Ils sont sujets aux erreurs ou parfois, les documents peuvent être égarés. Selon un rapport de IDC, un employé passe en moyenne 3,5 heures par semaine à chercher un document sans jamais le trouver. Chaque document mal classé peut alors coûter 125 $ à l’entreprise. Sachant qu’une grande entreprise perd environ un document toutes les 12 secondes, les coûts peuvent très vite grimper!

Pas étonnant donc que les compagnies envisagent de plus en plus l’automatisation.  Encore une fois, les statistiques le prouvent : en 2017, le marché global de l’automatisation des processus d’affaires était estimé à 6,6 milliards de dollars. De bonne augure pour le futur!

  • La digitalisation des communications

Les clients s’attendent à des communications variées et multicanales. Ils veulent recevoir des promotions par e-mail, des factures en format PDF, des rappels de paiement papier… Pour les entreprises, cela peut devenir un vrai défi afin d’unifier ces communications, leur design, leur envoi. Digitaliser leurs communications pourrait être un bon moyen de les optimiser.

Dans le cas des factures électroniques par exemple, Billentis rapporte une valeur globale du marché de 3,6 milliards de dollars en 2017. D’ici 2024, le marché des factures électroniques devrait atteindre 17,4 milliards de dollars selon les projections. La preuve que le marché est en expansion afin de répondre aux attentes des utilisateurs!

  • Des économies en temps et en argent

Les processus manuels sont très coûteux aux entreprises et les tâches répétitives effectuées par les employés prennent beaucoup de temps. Selon le Centre Américain de Productivité et de Qualité (APQC), 58% des factures sont encore encodées manuellement dans les systèmes des entreprises. Passer aux factures électroniques permet non seulement de faire des économies de 60 à 80% sur le coût total des factures (Billentis) mais aussi de réduire le temps de paiement par les clients. En effet, puisque les factures sont digitales, elles arrivent plus vite chez le client et sont alors traitées plus rapidement. Des chiffres convaincants en faveur de la digitalisation des comptes clients.

Si vous vous reconnaissez dans l’une de ces 5 situations au moins, Objectif Lune peut vous aider! Nous avons des solutions sur mesure pour vous accompagner dans votre transformation digitale, sans perturber vos systèmes et processus existants. N’hésitez pas à contacter un de nos conseillers pour en savoir plus sur nos solutions!

0
Livre Blanc Transformation Digitale par Objectif Lune